• L'élection présidentielle française va-t-elle être piratée ?

Les craintes se sont exprimées au plus haut niveau de l'Etat. François Hollande a convoqué un Conseil de Défense, à qui il a demandé des "mesures spécifiques de protection et de vigilance ». Objectif : évaluer les risques. Après un premier alerte en décembre dernier de la part de l'Autorité nationale de sécurité des systèmes d'information, Emmanuel Macron par la voix de son porte-parole fait état de piratages de son site Internet « En marche » et cite directement les russes. De quoi inquiéter l'opinion à quelques semaines seulement du premier tour de l'élection présidentielle.
01 NET Le 17 février à 18h02 - Durée 04:39
Facebook Twitter Google Plus email